Méditation en pleine conscience - Méditation gratuite - Méditation définition

L'essence de la méditation en tant que chemin vers l'éveil...

Dans cet article nous allons explorer ensemble différentes questions en liens avec la méditation pleine conscience...

De plus vous aurez accès à plusieurs méditations gratuites, différentes définitions de la méditation, des exercices de méditation pleine conscience en pdf que vous pourrez télécharger gratuitement, des explications rares et bien plus...

Vous aurez accès à toutes ces informations tout d'abord parce que j'ai eu l'opportunité de vivre dans différents monastères Bouddhistes en Europe et en Asie, j'y ai découvert et appris de nombreuses méthodes et informations que l'on trouve peu sur internet.

Ensuite pourquoi vous offrir ces informations sur la méditation gratuitement ?

Simplement parce que c'est ainsi que les traditions Bouddhistes qui appliquent les enseignements du Bouddha fonctionnent. Ces enseignements sont et doivent rester accessible à tout un chacun gratuitement. Ou sous forme de donation consciente mais pas en échange d'une somme définie que seuls certains peuvent se permettre de dépenser.

Ce principe est essentiel et pourtant peu respecté par celles et ceux qui proposent des stages ou retraites de méditation pleine conscience ou autres...

Non pour critiquer mais pour mettre en lumière ce que pensent la majorité des moines Bouddhistes et ce que le Bouddha aurait partagé à ce sujet.

Avoir une compréhension claire de certains enseignements liés à la méditation est essentiel pour comprendre à quoi sert la méditation, pourquoi méditer, quels bénéfices nous pouvons en tirer et là où peut nous mener ce processus de libération...

Je vais ici faire de mon mieux pour apporter des informations les plus claires possibles tout en restant concis dans mes explications...

Voyons pour commencer la définition de la méditation :

Vous trouverez sur mon site de nombreuses pages dédiées à la méditation sur lesquelles je vous offre des livres de méditation gratuits que vous pouvez télécharger en pdf.

Sur l'un de ces articles (cliquez ici pour le lire), je vous présente une liste de livres dont l'un d'eux qui nous donne une définition précise de la méditation, je vais vous la donner ici et ensuite vous offrir ma compréhension et définition de la méditation et des nombreux principes essentiels à la pratique de la méditation :

Le terme « méditation » couvre un ensemble d’aptitudes nécessaires au développement de la clarté intérieure et la paix mentale.

Cette définition est très précise mais peut demander quelques explications supplémentaires pour bien comprendre ce qu'est la méditation.

 

Commençons par explorer les termes de cette définition...

La définition nous dit que la méditation couvre un ensemble d'aptitudes, quelles sont ces aptitudes ?

En nous référant aux textes Bouddhistes, il existe différentes listes liées à la pratique de la méditation et à la libération de l'esprit (ou éveil).

Chacune de ces listes nous permet justement de développer différentes aptitudes.

La plus importante liste se nomme les 4 Nobles vérités, nous allons l'explorer ici. Les mots "Nobles vérités" peuvent en faire fuire certain, il est important de comprendre ici pourquoi ces mots sont utilisés. Le mot noble indique une niveau de conscience et d'observation différent de notre regard habituel, que l'on pourrait qualifier de mondain. Il est possible d'avoir différents regards, différentes perspectives sur un même sujet, dit autrement, il existe des vérités relatives et d'autres absolues.

Le mot vérité ici est donc une vérité qui nous concerne toutes et tous, que nous pouvons toutes et tous vérifier, expérimenter !

D'autres listes nous permettent de développer certaines aptitudes :
Le chemin octuple, les 4 fondements de la pleine conscience, les 5 aggrégats, les 7 facteurs d'éveil, les 5 empêchements...

Voyons tout d'abords les 4 Nobles vérités, qui constituent clairement l'essence du Bouddhisme.

Il s'agit de 4 principes que nous pouvons toutes et tous expérimenter et chaque vérité, chaque principe, nous donne l'occasion de contempler et surtout pratiquer cet aspect de l'esprit.

Je vais donc vous donner ces 4 nobles vérités et vous proposer une méthode pour tout de suite les mettre en pratique... Car c'est là le véritable but, si but il y a, de la méditation.

La première noble vérité est la vérité de la souffrance, ou encore de l'insatisfaction, du stress...

Le terme Dukkha (souffrance) peut être définit de plusieurs manières, je vous propose de vous connecter avec le terme qui vous parle le plus.

Il s'agit ici de reconnaître les situations de notre vie qui sont sources de souffrance et d'insatisfaction :

Ne pas avoir ce que l'on désire, perdre les choses et les gens à qui l'on tient, en être séparé, ressentir ce que nous ne voulons pas ressentir, vieillir, être malade, mourir...

Cette souffrance peut être physique et comme on le voit ci-dessus, elle est bien plus souvent mentale.

Ces aspect du Bouddhisme est souvent celui qui fait peur à beaucoup de gens, voir et comprendre que notre réalité est source de souffrance, que notre recherche du bonheur est la cause de notre souffrance... Tout change et tout est impermanent, ce principe universel est aussi une cause de souffrance extrême, nous voulons tout contrôler, nous pensons que les choses et les gens autour de nous sont permanents, nous pensons que nos émotions et nos états mentaux sont aussi permanents, en tous cas nous cherchons à les rendre le plus possible permanents. Mais la réalité nous rattrape toujours, cette première noble vérité, vient nous mettre face à la réalité de notre situation humaine, tout est impermanent, rien n'est stable, nous allons perdre ceux que l'on aime, nous allons avoir nos désirs comblés certains jours et devoir faire face à ce que nous ne voulons pas d'autres, nous et celles et ceux qui nous entourent vont vieillir, être malade et mourir...

Quoi faire de cette première noble vérité ?

Comme je le disais, la méditation est surtout la mise en pratique des enseignements. Ce que nous pouvons faire pour que cette noble vérité soit utile est de la contempler, de la comprendre en profondeur, méditer sur cette vérité et la rendre la plus claire et limpide dans notre esprit.

Une fois comprise, nous arrêtons de nous battre conter la réalité, nous arrêtons de vouloir changer la nature de la réalité, nous arrêtons de vouloir qu'il ne fasse pas froid en hiver, nous arrêtons de vouloir qu'il fasse plus froid en été ou qu'il arrête de pleuvoir quand il pleut...

Concrètement, quand nous faisons face à l'impermanence des gens et des choses, nous acceptons que ce changement soit en accordance avec la nature de la réalité, tout est impermanent, tout change, les gens naissent, vieillissent, sont malades et meurent. C'est ainsi, rien ne sert de se battre contre des lois universelles, naturelles.

Une fois ce travail intérieur accomplit, ou pendant que nous intégrons ces réalisations, nous pouvons observer la seconde noble vérité : il existe une cause à la souffrance.

Nous avons vu les raisons qui font que nous souffrons, quelle est l'attitude mentale à la racine de cette souffrance ?

Notre désir, notre attachmement sont les causes de notre souffrance ! L'avidité, la soif d'avoir plus, notre tendance à désirer, vouloir, avoir...

Vouloir quelque chose que nous n'avons pas est cause de souffrance ou en tous cas d'insatisfaction, vouloir ne pas être ou ressentir certaines situations ou émotions créent de la souffrance quand ces situations ou émotions se présentent...

Si nous ne voulions pas que les choses soient permanentes alors qu'elles ne le sont pas, nous ne souffririons pas, si nous ne souhaitions pas que nous ou les autres ne soient pas malades, nous n'aurions pas de souffrance, si nous acceptions que la mort, la séparation, la maladie, la vieillesse fassent partie de notre vie, nous arrêterions de souffrir quand celles ci se présentent dans notre vie...

Une fois de plus, quoi faire de cette seconde noble vérité ?

La contempler, la comprendre oui, mais surtout abandonner cette tendance, cette habitude qui est la cause de notre souffrance !

Abandonner la cause et les effets disparaissent...

Cet abandon nous amène à la troisième noble vérité, la cessation de la souffrance.

Quand nous abandonnons les causes, nous pouvons faire l'expérience de ce que les Bouddhistes appellent le Nirvana, définit soit comme le bonheur ultime, ou dit autrement l'arrêt complet de toutes souffrances.

Ces mots sont très limités pour décrire cette étape, cette expérience... Comment décrire une expérience qui n'est pas dépendante des 6 sens, une "chose" qui n'est n'a pas de forme, qui n'a pas été créée, qui n'est pas condtionnée ?

Qui est l'inverse de nos expériences quotidiennes qui sont toutes conditionnées, dépendantes d'autres facteurs pour exister...

Si notre bonheur dépend de conditions extérieures pour être expérimenté, ce bonheur n'est pas véritable, si nous avons besoin de quelqu'un ou quelque chose pour être heureux, ce bonheur ne peut être qu'impermanent, que cette chose n'est pas présente, le bonheur disparait !

Nirvana est l'inverse de ce bonheur qui est en fait souffrance comme nous l'avons vu.

Nirvana est l'arrêt de la souffrance, Nirvana est l'inverse d'un bonheur dépendant de conditions extérieures ou intérieures, Nirvana pourrait être décrit de manière très réductrice mais nécessaire pour en parler, comme notre nature véritable, comme l'essence qui sous tend toutes choses, qui n'est pas né et qui ne peut pas mourir, qui était avant même la création de notre univers, pour lui appliquer des notions de temps et d'espace qui ne peuvent pas s'appliquer au nirvana mais qui sont nécessaires pour le situer ici et maintenant...

La notion de nirvana implique aussi le fait que certains aspects "négatifs" de l'esprit ont été éradiqués : l'avidité, la haine, l'ignorance.

Quand ces éléments n'assombrissent plus l'esprit, sa pureté et lumière originelle peuvent être expérimentées...

Bref, que faire de cette troisième noble vérité ?

La seule chose qui peut nous permettre de la comprendre réellement, au delà des mots... En faire l'expérience ! Réaliser la cessation de la souffrance, faire l'expérience de cet état, but ultime de la méditation, comprendre grâce à l'expérience qu'il est possible d'accéder à l'arrêt de la souffrance, au bonheur véritable, à une paix intérieure stable, permanente, incondtionnée, qui ne peut être perturbée par quoi que ce soit...

Nous explorerons les méthodes permettant de faire cette expérience, l'idée de base étant comme vu précédemment l'abandon de la cause de la souffrance...

Il existe plusieurs stades de libération, plusieurs niveaux de faire l'expérience du nirvana, chaque stade donne des effets particuliers, jusqu'à permettre une libération totale de l'esprit et ainsi sortir du cylce des réincarnations...

En chemin chaque étape, chaque réalisation, permettent de libérer des fonctions de l'esprit, qui sont elles aussi les sources de notre souffrance.

Nous reparlerons plus en détails de ces différents stades mais pour les plus curieux, voici un article de wikipédia qui résume bien ces différents stades (d'éveil) :

Quatre êtres nobles — Wikipédia (wikipedia.org)

Pour aller plus loin, un chemin clair et précis à été tracé par celles et ceux qui sont arrivés à ce but ultime qu'est le nirvana, le premier d'entre eux étant le Bouddha.

Ce chemin se nomme le sentier octuple et comme son nom l'indique, il contient 8 éléments, il s'agit de la quatrième noble vérité.

Pour décrire ce chemin le mot "juste" est employé, il est précis et juste justement mais pas évident à comprendre au départ.

Ce mot signifie que chaque élément est développé au mieux de ses capacités, développé et appliqué de façon juste et appropriée, que chaque aspect est parfait...

Ces 8 éléments sont : la vision juste, l'intention juste, la parole juste, l'action juste, les moyens d'existence juste, l'effort juste, la pleine conscience juste, la concentration juste.

Ce chemin peut être représenté comme un cercle, un cycle plutôt qu'une liste d'étape, chaque élément fait partie de ce cycle, chaque élément est nécessaire aux autres, nécessaire pour que ce chemin devienne juste à tous niveaux, pour qu'il soit harmonieux, en équilibre, pour que chaque élément puissent être développés au maximum de ses capacités !

Que faire, comment mettre en pratique ce chemin ?

La quatrième noble vérité doit être développer, comme nous l'avons vu, en mettant en pratique ces 8 éléments, nous allons les amplifier de plus en plus jusqu'à ce qu'ils atteignent leur plein potentiel (en vous), jusqu'à ce qu'ils soient tous "justes".

Je continuerais à développer chaque aspect de ce chemin et de ces sujets avec vous sur ce site et ailleurs, vous pouvez d'ailleurs trouver sur ma chaîne youtube de nombreuses vidéos où j'explore ces sujets...

Vous pouvez découvrir une playliste consacrée à la méditation et au Bouddhisme ici :

https://www.youtube.com/watch?v=Nr_-ucJ8mKM&list=PLiMaZzlypZKSnv56I3deMrJ5o2lIGDrrd

Et vous pouvez aussi lire les livres que j'ai publié sur ce site en regardant la page de présentation, ici :

https://fredericdeltour.com/bouddhisme-et-meditation-livres-gratuits.html

Les moines qui ont écrits ces livres vous apporteront de nombreuses révélations sur ces sujets...

Puissiez vous toutes et tous être libres et heureux...

 

Pour accéder directement aux livres sur ce site, cliquez simplement sur le titre ci-dessous...

Pour lire l'introduction de ces livres et voir lequel vous intéresse : Cliquez ici

1. Méditation - Mode d'emploi

 

2. La pratique de Satipaṭṭhāna. Une invitation à s'éveiller

 

3. Les Quatre Fondements de l'Attention

 

4. Entretien sur le Dhamma

 

5. Les Moines de la Forêt

 

6. Quelques Enseignements

 

7. Travailler Avec Les Cinq Obstacles

 

8. Entrer dans une Nouvelle Réalité

 

9. Le Non-Soi

 

 

Ces livres peuvent être téléchargés gratuitement sur le site www.forestsangha.org